CÉRÉMONIE DU 11 NOVEMBRE

A cette occasion, on célèbre à la fois l’Armistice du 11 novembre 1918, la Commémoration de la Victoire et de la Paix et l’Hommage à tous les morts pour la France.
Cette année, la cérémonie débutera à 14 h au monument aux morts d’Anjoutey et finira par un vin d’honneur à la mairie de de Bourg Sous Châtelet.

armistice-11-novembre-la-depeche

En ce 98e anniversaire de l’Armistice du 11 novembre 1918, la France commémore également le  100e anniversaire de la bataille de Verdun et des combats de la Somme.
A Verdun, ce 21 février 1916, en neuf heures d’un pilonnage ininterrompu, 1.000.000 d’obus s’abattent sur les lignes françaises. Ainsi commence un combat pathétique, titanesque, d’une violence inouïe dont l’horreur restera dans toutes les mémoires comme une vision d’enfer.
Les hommes vont se livrer à des combats confus, acharnés, se terminant dans un effroyable corps à corps. Ils tiendront trois cents jours et trois cents nuits ; trois cents jours et trois cents nuits d’héroïsme dans un esprit de sacrifice absolu. L’armée française y perdra 163.000 hommes, l’armée allemande 143.000.
L’année 1916 fut aussi celle de la Bataille de la Somme engagée le 1er juillet par une attaque franco-anglaise. L’importance de cette offensive concertée, la ténacité méthodique des alliés et l’énergique impulsion donnée à cette offensive sur la Somme viendront à bout de l’obstination des allemands plus assez forts pour résister à la fois à Verdun et sur la Somme. Cette bataille ne prendra fin que le 18 novembre 1916. L’armée française y perdra 67.000 hommes, l’armée britannique 206.000, l’armée allemande 170.000.
Le 11 Novembre 1918, l’Armistice intervient. Après ces quatre années de conflit, la France, pour sa part, déplorait :

  • 1 400 000 morts
  • 740 000 invalides
  • 3 000 000 de blessés
  • des centaines de milliers de veuves et d’orphelins.

Les commentaires sont fermés.