ZERO PHYTO

Zéro pesticide dans les espaces publics depuis le 1er janvier 2017

zero phyto ZERO PHYTO

O-Phyto

La nature va être contente !

Plus aucun pesticide ne doit être utilisé pour entretenir les espaces publics tels que parcs, forêts, voiries, espaces verts de toutes sortes, depuis le 1er janvier 2017. Cet objectif “zéro phyto” a été inscrit dans la loi de transition énergétique pour la croissance verte.

Ce changement va nécessiter un peu de temps, des nouvelles techniques existent d’autres vont devoir être testées avant d’être efficaces à 100% !

Aussi l’important est d’en voir les bons côtés : l’eau sera moins polluée, des plantes sauvages réapparaîtront pour nourrir les insectes pollinisateurs et notre santé sera mieux préservée !

Anjoutey a déjà anticipé ces nouvelles pratiques !

En effet les plantations effectuées le long de la rue principale avec les conseils du Lycée Agricole de Valdoie ont été conçues dans cette optique. Le choix des plantes a été réfléchi pour être esthétique et peu exigeant en entretien. Les techniques de plantation mises en oeuvre permettent de limiter la pousse des plantes indésirables dans les massifs : le recours au désherbant n’est plus nécessaire !

Le paillage : simple et efficace !

Sur ces massifs, une bâche perméable a été mise en place autour des plants juste après leur plantation et leur arrosage : le sol n’est plus à la lumière et donc les herbes ne peuvent plus germer. La bâche étant perméable les plantes décoratives plantées sont alimentées en eau de pluie ou par l’eau d’arrosage !
Ensuite cette bâche est recouverte par un autre paillage dont le but est esthétique ; des plaquettes de bois (paillage organique) ou des roches variées (paillage minéral) qui cachent cette bâche pas vraiment jolie ! et le tour est joué !

Vous aussi vous pouvez le faire !

D’autres paillages existent bien sûr : herbe tondue, feuilles, paille, tuiles brisées….Le principe est de couvrir les sols : les plantes non désirables sont ralenties dans leur croissance et si elles commencent à lever elles sont faciles à retirer ! En plus le paillage permet de limiter l’évaporation de l’eau du sol ce qui réduit les fréquences d’arrosage et donc la consommation d’eau !

phto phyto ZERO PHYTO

Photo prise cet hiver : au pied des rosiers, la bâche de paillage (on la voit, elle dépasse de couleur verte) masquée par des plaquettes !

Pour en savoir plus sur la loi dite ‘Loi Labbé’ :

Le sénateur écologiste du Morbihan, Joël Labbé, avait rédigé une proposition de loi en 2014 afin de mieux encadrer l’utilisation des produits phytosanitaires sur le territoire national. La loi de transition énergétique pour la croissance verte a fixé des échéances précises : 1er janvier 2017 pour l’État, les collectivités locales et établissements publics ; 1er janvier 2019 pour les particuliers qui ne pourront plus acheter ni détenir de produits phytosanitaires à usage non professionnel.

Les commentaires sont fermés